Le soleil était au rendez vous pour le cinquième « Piano dans la vigne »

Une fois de plus, un très beau récital au pied du vignoble des Hauts de Talmont. Près de 3000 personnes ont pu écouter le programme du pianiste , le jeune et déjà très talentueux David Kadhouch. 30 ans.

 

Doté d’une grande technique et d’ un  beau palmarès: révélation jeune talent des victoires de la musique en 2010, et young artist of the year aux classical music awards en 2011, il est demandé par Daniel Barenboim à Ramallah remplaçant au « doigt levé » Lang Lang.

 

Pour sa première apparition au violon sur le sable,  il  interprète le premier mouvement du concerto en la pour piano et orchestre de Grieg devant près de  50000 personnes assemblées sur la plage de Royan. Il m’a confié avoir été intimidé et envouté par cette foule immense et silencieuse à l’écoute de la musique.

 

Sur les bords de la falaise blanche de Talmont, l’auteur du CD « musique en plein air »  joue Chopin ( un nocturne posthume, une valse et une ballade) puis  Satie et sa célèbre première gymnopédie et trois préludes de Debussy dont  » ce qu’à vu le vent d’Ouest » particulièrement bien choisi pour les circonstances. En conclusion  Moussorgsky: extraits des tableaux d’une exposition  qu’ il  a enregistré récemment pour le label Mirare…  En bis -une courte pièce  tirée des scènes d’enfant de Schumann et le récital se termine.

 

L’orage menaçe  mais il n’éclate pas. Le public quitte sans hâte presque avec regret le lieu.  On m’a dit que les vignes apprécient aussi la musique surtout depuis que quelques vignerons champenois ont démontré qu’elle avait  des vertus thérapeutiques sur cette plante*. Nul doute que le vignoble des Hauts de Talmont cultivées en biodynamie ne me démentira pas.
* Pour plus d’information, lire « La génodique ou l’art de soigner la vigne par la musique.

 

Un Violon dans La Vigne

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Partager :
  • Facebook
  • Twitter
  • Digg
  • StumbleUpon
  • del.icio.us
  • Yahoo! Buzz
  • Google Bookmarks
  • Print

Laisser un commentaire