De l’intérêt de la présence de Féverole dans les rangs de vigne à la fin de l’hiver

Interview de Lionel Gardrat réalisée dans nos vignes le 10 avril 2017:

 

« La présence de féverole dans les rangs de vigne à la fin de l’hiver et pendant le printemps  est un atout esthétique réel et, c’est vous qui me le dites, qui plus est, utile pour la culture de la vigne. Pourquoi? »

 


Lionel Gardrat : « Dans la continuité de la culture en biodynamie de notre vignoble, nous utilisons depuis deux ans une technique appelée « engrais vert ». Cette pratique apporte, selon l’espèce choisie, divers avantages.

 

Nous avons donc semé à l’automne la féverole qui a la faculté d’assimiler l’azote gazeux de l’air et de le fixer sur ses propres racines constituant ainsi ses propres réserves ( caractéristique des légumineuses ).  A la fin du printemps, juste avant la floraison, nous broyons la plante  puis nous la mélangeons au sol après avoir l’avoir fait sécher  préalablement pour éviter les phénomènes de pourrissement dans le sol.

 

De plus,  la féverole aura, de part son système racinaire important aéré le sol.

 

Ainsi nous sommes gagnants . Respect du sol et esthétique vont de pair. »

 

La Feverolle à Talmont

 

 

 

 

 

Enregistrer

Enregistrer

Partager :
  • Facebook
  • Twitter
  • Digg
  • StumbleUpon
  • del.icio.us
  • Yahoo! Buzz
  • Google Bookmarks
  • Print

Laisser un commentaire