Actualités

Rendez-vous au vignoble des Hauts de Talmont samedi 28 juillet 2018 à 19 heures.

 

Dans le sillage du festival « Un violon sur le Sable », « Un violon sur la ville » donne lieu à toute une série d’événements musicaux dans des lieux insolites du pays royannais, avec les musiciens – artistes lyriques et solistes instrumentistes prestigieux – invités d’un Violon sur le Sable.

 

Dans ce cadre, pour la septième année, un récital en plein air aura lieu au pied de nos vignes avec l’éblouissant pianiste Simon Graichi, qui fera résonner les notes de son piano face à l’estuaire et à l’église de Talmont au soleil couchant.

 

 

Français d’origines mexicaine et libanaise, le pianiste Simon Ghraichy est en passe de devenir une figure incontournable de la scène classique. Respecté par ses pairs pour sa virtuosité irréprochable et ses partis pris musicaux tranchés, il a su également conquérir de nouveaux publics grâce à son charisme et sa personnalité. Avec lui des salles prestigieuses tel que le Théâtre des Champs-Elysées, le Carnegie Hall ou la Philharmonie de Berlin ont vu la moyenne d’âge de leurs spectateurs baisser drastiquement lors de ses derniers concerts.

Élève de Michel Béroff et DariaHovora au Conservatoire National Supérieur de Musique de Paris (CNSMDP) et de Tuija Hakkila at the Sibelius Academy in Helsinki, sa carrière prit un essor en 2010 suite à la publication du critique musical du Wall Street Journal Robert Hugues ayant particulièrement apprécié son interprétation des réminiscences de Don Juan de Franz Liszt.

En 2016, Simon Ghraichy a signé un contrat d’exclusivité avec le prestigieux label Deutsche Grammophon. Son album sorti au Théâtre des Champs-Elysées le 4 mars 2017 sous le label jaune a été plébiscité par toute la presse.

La discographie de Simon Ghraichy inclut également un enregistrement de la sonate en si mineur de Liszt, des Kreisleriana de Schumann ainsi qu’un premier album dédié intégralement aux paraphrases et transcriptions de Franz Liszt.

 

 

En savoir plus

 

 

La sortie de l’ouvrage « Talmont sur Gironde et ses environs. Une église, un village, un site classé » est prévue samedi 14 avril.

Une presqu’île singulière, rive droite de la Gironde, plus près de Royan que de Bordeaux, sur la route des pittoresques petits ports de l’estuaire le plus vaste d’Europe, large, en cet endroit, de 12km.

Une église du XIIe siècle perchée sur un promontoire « au péril des flots », fortifiée, en 1284, par Édouard 1er d’Angleterre, duc d’Aquitaine : il entoura la presqu’île de remparts pour en faire une citadelle et bâtir une ville – on dit ici un bourg – avec les pierres des ruines du Fâ, le port galloromain voisin. Par la suite, Anglais, Basques, Français, Espagnols, catholiques et protestants ont laissé leurs traces Sans oublier les Américains qui, en 1917, choisirent Talmont pour y construire un port gigantesque, apte à débarquer troupes et matériel : entreprise de dynamitage de roches, heureusement interrompue par l’armistice.

Le modeste port actuel raconte encore, par les nuits sans lune, la façon dont les pêcheurs firent autrefois fortune avec le caviar des grands esturgeons. De l’autre côté de la baie, sur la falaise du Caillaud, moulins et moutons ont fait place aux vignobles.

Après la promenade dans les rues et venelles fleuries du bourg, les visiteurs viennent y admirer le paysage, en suivant le vol des canards sauvages et des hérons cendrés…

Cet ouvrage relié de 144 pages, réalisé par un collectif d’auteurs, sous la coordination éditoriale de Catherine Guillard et Bernard Mounier, est riche de plus de 300 photos et documents.

Infos pratiques :
C. Guillard, B. Mounier
Prix de vente public : 19,50 € TTC
Prix de souscription : 16,00 € TTC (port inclus)
Contact : contact@editionsbaudez.fr

Une décision risquée, beaucoup de travail et au bout du compte du bonheur… le millésime 2017 est bien parti…

La semaine dernière, le beau temps revenu, sur les conseils de notre oenologue Jean Claude Berrouet, nous avons pris la décision de retarder la vendange du merlot pour obtenir une belle maturité. Ce fut une bonne décision.
Aujourd’hui, la promesse d’un beau millésime est au rendez-vous ! La vendange de belle qualité doit beaucoup au travail minutieux effectuées dans nos vignes par nos vendangeuses et vendangeurs et à celui de notre nouvelle machine, une Winery de chez Pellenc qui érafle et trie.

Vendanges 2017 au vignoble des Hauts de Talmont

Vendanges 2017 au vignoble des Hauts de Talmont

Vendanges 2017 au vignoble des Hauts de Talmont

Talmont Septembre 2017Nous sommes le lundi 25 septembre au début de la matinée dans la parcelle de merlot du vignoble des Hauts de Talmont,  Lionel Gardat vient de terminer un ultime prélèvement de grains pour vérifier l’état de maturité et décider de la date de vendanges.

C’est l’occasion d’évoquer le futur millésime. 2017 a vu alterner du bon et du moins bon.

Tout a bien commencé avec un hiver clément et sec, et un cycle végétatif qui a commencé très tôt.  Le débourrement fut précoce et homogène.

Rebondissement fin avril avec trois matinées de gel qui fontt de gros dégâts… Heureusement nous sommes peu touchés car nos vignes touchent l’estuaire.

Juin et début juillet sont très chauds et nous affichons alors 3 semaines d’avance.

Nouveau rebondissement  fin juillet avec des abats d’eau importants en une semaine ((100mm sont enregistrés par notre station météo). Suivent des semaines de temps  frais et maussade. Peu à peu l’avance se réduit. A la mi septembre; un nouvel épisode pluvieux se déclare (80mm). La véraison en est très ralentie surtout sur les colombards et l’inquiétude monte.

Aujourd’hui, après 10 jours de temps sec et plus chaud, l’espoir est revenu. La vigne est encore en activité physiologique et la maturité progresse. On note quelques attaques de pourriture grise que les vendanges manuelles devraient permettre d’éliminer. Après consultation de notre conseil Jean Claude Berrouet la vendange de notre parcelle de merlots aura lieu ce vendredi 29 septembre. Elle se présente bien et laisse augurer au final un beau millésime ! Vendredi nous fêterons aussi la gerbaude.

Lionel Gardrat

Talmont Septembre 2017

La maturité de nos raisins progresse, nous prévoyons nos vendanges 2017 à partir du mercredi  20 septembre. Vous voulez participer ?

Venez partager avec nous ce grand moment : nous recherchons des vendangeurs !
Les vendanges du vignoble des Hauts de Talmont auront lieu en une ou deux demi journées.
Un déjeuner convivial vous sera offert et le matériel fourni.

Vous êtes intéressé(e) ?
Contactez directement Lionel Gardrat :
06 22 47 10 42 lionel@leshautsdetalmont.com

Vendanges an Vignoble des Hauts de Talmont